Grand format : Antwerp Classic Salon

Après deux salons au Techno Classica on est allé pour la première fois à l’Antwerp Classic Salon, organisé donc par SIHA, comme la référence de Essen.

Pour ceux à qui Antwerp ne parle pas, le nom français, Anvers aidera. À une quarantaine de kilomètres de Bruxelles, l’Antwerp Classic Salon a de quoi séduire sur le papier.

Sur place on retrouve un salon bien plus petit que à quoi on s’attendait, mais absolument pas inintéressant.
Quatre halls sont à la disposition des passionnés belges et il y en a pour tous les goûts.

Le premier hall, a gauche en entrant est de loin le plus grand, et le plus prestigieux. Sur les bords on retrouve les exposants, belges et néerlandais pour beaucoup, mais les français ont répondu présent  (comme la galerie Stradale dont vous parlait Paul il y a peu de temps) mais aussi quelques anglais, pas si loin que ça de leurs bases, via le ferry.
Au milieu du hall, des vendeurs d’autos. Ne cherchez pas de populaires, les Porsche sont très nombreuses, et elles côtoient des anglaises, italiennes, américaines et quelques françaises, toutes haut de gamme.

Au fond, l’exposition qui a été mise en avant par la communication et l’affiche de l’Antwerp Classic Salon, dédiée aux voitures de courses qui se sont illustrées en Belgique, si possible avec des pilotes du crû aux commandes.

Dans le hall 2 on est accueilli par une belle odeur de saucisse… la cuisine est a l’intérieur et une fumée plane au dessus des têtes.
Le hall est le lieu de l’exposition des clubs. Beaucoup sont présents et présentent de belles autos. Comme souvent il est quasi impossible de les approcher, voir les photographier, la faute à ces foutus cordons. Heureusement que certains clubs ont compris le non intérêt de ces derniers.
Bref les autos sont belles, variées et de toutes les marques. Anglaises et allemandes sont les plus représentées. Les françaises le sont beaucoup moins…
On notera quelques expositions marquantes dans ces clubs présents à l’Antwerp Classic Salon : celle de Mercedes qui met l’accent sur le diesel, le club BMW qui fête les 50 ans de sa série 02, ou SAAB qui montre des transformations de « voitures à vivre ».

Fini les clubs et place aux pros dans le hall 3. Au milieu du hall les voitures à vendre sont nombreuses, et contre les murs on retrouve des vendeurs de pièces et accessoires, automobilia, miniature et décoration. C’est là qu’on retrouve d’ailleurs le stand des copains de Classic Auto Elec.
Les voitures sont chères et loin d’être en bon état. Sur certaines la polisheuse n’est qu’un doux rêve, dommage pour une Testarossa !
La palme revient à une Porsche 911 S Targa, superbe, mais les 198.000 € demandés sont un tantinet exagérés.

Dans le hall d’à côté, le dernier, on trouve aussi deux types d’exposants. Les vendeurs d’outillage, d’accessoires, et de jouets occupent toute une moitié et l’autre est occupée par des vendeurs d’autos. Pas de moquette ici, le hall met un peu moins en valeur des autos qui présentent globalement bien. Lotus Europe et Elan, Ferrari 456 GT, Maserati 3200, Citroën SM et Mehari, Cobra, il y en a pour les goûts, mais, encore une fois, pas pour toutes les bourses. Certains prix sont franchement exagérés, surtout avec le ralentissement du marché qui tend à se confirmer.

Niveau ambiance, contrairement aux salons français, ce n’est pas le samedi qui est la grosse journée des passionnés et le dimanche une journée plus calme avec des promeneurs. Le gros des visiteurs fait en effet le déplacement le dimanche, et en fin de journée, Vendredi comme Samedi, on trouve les allées bien vides !

En bref, l’Antwerp Classic Salon est un très beau salon, mais qui n’a rien à voir avec Essen. L’organisateur est le même, mais en France c’est comme si on avait le même organisateur à Retromobile et Rouen : ça n’a rien à voir !
C’est un salon à découvrir, qui ne manque pas d’intérêt et qui a vraiment sa propre identité.

Toutes les photos sont à découvrir dans cette galerie.

Vous aimez ? Partagez !

Une réflexion au sujet de « Grand format : Antwerp Classic Salon »

  1. Ping : Edito d'Avril : News d'Anciennes dans toute l'Europe - News d'Anciennes

Laisser un commentaire