Vente aux enchères : catalogue de la vente Osenat du 20 Mars

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En plus des ventes d’Amelia Island aux Etats-Unis, catalogues visibles ici, et de la vente Aguttes à Lyon, en Mars, une vente aux enchères aura lieu en région parisienne, la vente Osenat du 20 Mars 2016.

Comme dans la plupart des ventes françaises, les vente d’Osenat en particulier, celle de Lyon à Epoqu’Auto en est un bon exemple, l’automobilia tiendra une grosse place dans la vente avec pas moins de 200 lots proposés. Affiches, peintures, lithographies, mascottes, figurines, modèles réduits et catalogues composent cette première vente.

Ensuite, une vente plus classique de motos, et d’automobiles, dont deux collections intéressantes par bien des aspects.

Deux belles collections dispersées par la vente Osenat du 20 Mars

La voiture la plus chère du catalogue est une française, une superbe Delage D8 de 1936. Pour être précis il s’agit d’un modèle D8 100. En plus il a la particularité d’être une des deux voitures carrossées par De Villars cette année là. Le moteur est à redémarrer mais l’état de conservation du reste de la voiture justifie l’estimation située entre 200.000 et 250.000 €.

On trouve ensuite une Traction 15/6 Cabriolet de 1939, une voiture qui est une transformation, mais une transformation ancienne, qui s’est étalé de 1977 à 1979, sur la base d’une belle 15/6 Berline d’avant guerre. Très conforme aux réalisations d’époque, elle est estimée entre 150.000 et 180.000 €.

Même estimation pour une Maserait Ghibli 4.7L de 1967, la voiture est à reprendre mais son état d’origine reste très correct. Aucun soucis mécanique pour une voiture qui est la GT exotique par excellence.

Estimation très large pour une Porsche 911 Carrera 2.7L Targa de 1975. La 911 est une voiture très recherchée, ce beau modèle en version export est estimé entre 120.000 et 180.000 €.

Comme souvent dans les ventes de ces derniers temps, particulièrement en France, on trouve une Ferrari Testarossa Monospecchio de 1987. Étonnamment, elle est équipée d’un « double mono-retro » un second rétroviseur, à droite, de la même taille et du même style. Le prix de ce modèle est estimé entre 120.000 et 150.000 €.
Une Citroën DS 19 Cabriolet de 1963, avec une patine tant sur la carrosserie que sur la sellerie, mais une mécanique et un hydraulique en très bon état est également estimée entre 120.000 et 150.000 €.
Dans les même prix, les amateurs de gros cabriolets anglais trouveront une Rolls-Royce Silver Cloud Châssis Long Cabriolet de 1959.

Grosse estimation pour une Jaguar Xk120 OTS de 1954 qui roule régulièrement, présente une belle patine, son estimation est située entre 100.000 et 120.000 €. On trouve ensuite sa descendante une belle Jaguar Xk 150 S OTS de 1960, dans un super état avec une estimation située entre 90.000 et 120.000 €.

Dans les voitures à ne pas rater, on trouve aussi la Fia Ballila Camerano, une voiture construite en 1935 pour la course automobile. Cette voiture unique est estimée entre 50.000 et 80.000 €.
Une « affaire » enfin, une Delahaye 134 Coach Guilloré de 1938, dans un état superbe, estimée (seulement) entre 20.000 et 30.000 €.

 

Deux belles collections dispersées par la vente Osenat du 20 Mars

On commence par une collection complète qui sera dispersée lors de la vente Osenat du 20 Mars, celle de Jacques Blomet, ancien président du club des Teufs Teufs.
La collection comprend une Velam-Isetta de 1955 à restaurer complètement (est. 1000-1500€), une Amilcar M2 de 1929, dans son état d’origine, elle aussi à restaurer (est. 2000-3000 €) et une Talbot-Lago T15 LB de 1950, elle encore à restaurer (est. 3000-4000 €).

Une autre collection est proposée, et là on compte 15 lots, avec une belle diversité, et surtout moins de travaux à prévoir. Elle comprend :

  • Une Ford T de 1920 en Runabout, estimée entre 20.000 et 25.000 €
  • Une Chevrolet Six Sedan Luxe de 1932, estimée entre 20.000 et 30.000 €
  • Une Graham Special de 1938, estimée entre 25.000 et 35.000 €
  • Un Biscooter Voisin de 1947 estimé entre 30.000 et 35.000 €
  • Une BMW Isetta 300 de 1961, estimée entre 20.000 et 30.000 €
  • Une Citroën Traction 15/6 de 1952 estimée entre 30.000 et 35.000 €
  • Une Fiat 500 carrossée par Lombardi de 1961, estimée entre 10.000 et 15.000 €
  • Une Astin A30 Seven de 1955, est. entre 10.000 et 12.000 €
  • Une Oldsmobile Super 88 Convertible est. entre 55.000 et 75.000 €
  • Une Citroën DS 23 IE Pallas de 1972, est. entre 25.000 et 35.000 €
  • Une Jaguar Mk X de 1963, est. 25.000 à 30.000 €
  • Une Ford V8 Deluxe de 1933, est. 50.000 à 60.000 €
  • Une Volkswagen Coccinelle « Split » de 1952, est. 35.000 à 40.000 €
  • Un modèle unique, une Princess Van den Plas de 1950, est. 35.000 à 40.000 €
  • Une AMC Pacer de 1978, est. 8.000 à 12.000 €
  • Enfin une Mercedez-Benz 560 SEC de 1989 est. entre 12.000 et 15.000 €

L’intégralité du catalogue est à voir en cliquant ici.

Photos : Osenat.

Vous aimez ? Partagez !

Laisser un commentaire