Vente aux enchères : RM Auctions Sotheby’s à Amelia Island

Après vous avoir présenté le catalogue de Gooding & Co, on vous présente les lots les plus en vue de la vente RM Auctions Sotheby’s à Amelia Island, avec du très très lourd au programme. 

La vente RM Auctions Sotheby’s à Amelia Island se déroulera le samedi 12 Mars. Au programme, 97 lots dont deux sculpture en bronze, deux voitures d’enfant, une visite du centre de design GM et un séjour « VIP plus plus » au grand prix de Monaco.
On va se concentrer sur les véhicules de rêve dont recèle le catalogue.

8 lots au dessus de 2 millions de dollars

L’estimation la plus haute de la vente n’est pas donnée. En effet il faut contacter les services de la maison de vente pour connaître l’estimation de la Ferrari 250 GT Berlinetta « Tour de France » de 1957. Cette voiture, en plus du fait d’être rarissime, a un beau palmarès avec des podiums à Monza, Montlhéry ou aux 12h de Reims et une participation au Tour de France. Parfaitement restaurée par un spécialiste, elle est idéale pour les événements historiques, mais aussi pour les concours d’élégance.

Son prix n’est pas dévoilé, mais la dernière Tour de France apparue en vente aux enchères (voir notre Top 50 des voitures les plus chères aux enchères) a été vendue, déjà par RM Auctions Sotheby’s, cet été à Monterey, pour 13.200.000 $ ! Sans nul doute, si elle se vend, ce sera la voiture la plus chère de cette vente aux enchères de RM Auctions Sotheby’s à Amelia Island.

Ensuite on descend tout de suite, avec une Mercedes 540 K Special Cabriolet A carrossée par Sindelfingen une superbe auto d’avant guerre ayant déjà gagné le concours de Pebble Beach en 1973. Estimée entre 3 et 4 millions de dollars, elle est bien plus «  » »abordable » » » que les roadster, une 540K Roadster a en effet atteint 9.9 millions de dollars sous le marteau de RM Auctions à Scottsdale.

Comme à la vente de Paris aux Invalides, résultats ici, une Ferrari 400 Superamerica LWB Coupe Aerodinamico by Pininfarina de 1962 est proposée. Avec sa ligne sublime et un historique connu son estimation est placée entre 2.7 et 3 millions de dollars.

Quatrième voiture par sa valeur, une Rolls-Royce 40/50 HP Silver Ghost Tourer carrossée par Lawton qui nous fait mentir sur le côté abordable des avant guerre dont on vous parlait la semaine dernière. Cette voiture superbement maintenue en état et matching numbers, chose rare pour cette période est estimée entre 2.5 et 3.5 millions de dollars.

Quatre italiennes pour la suite.
Une première Ferrari, une 365 GTS/4 Daytona Spider, une des 18 aux spécifications européenne, dans un beau jaune d’origine, estimée entre 2.5 et 3 millions de dollars.
Une seconde Ferrari, une belle 330 GTS Cabriolet carrossée par Pininfarina, de 1968, avec l’air conditionné et estimée entre 2.3 et 2.6 millions de dollars.
Une troisième Ferrari, une bestiale 288 GTO, la première livrée au Japon, au célèbre collectionneur de Ferrari Yoshiho Matsuda. Elle est estimée entre 2.3 et 2.6 millions de dollars.

Enfin une Pagani Huayra de 2014, avec moins de 400 miles au compteur et 260.000 $ d’options. L’estimation est située entre 1.9 et 2.2 millions de dollars.

9 autres millionnaires potentielles à la vente RM Auctions Sotheby’s à Amelia Island

On ne fait pas une vente aux enchères de voitures anciennes sans une Mercedes-Benz 300 SL. Ce coupé de 1955 parfaitement documenté est estimé entre 1.3 et 1.5 millions de dollars.
Autre voiture qu’on voit de plus en plus, une Bentley R-Type Continental Fastback Sports Saloon à carrosserie Mulliner, avec seulement 4 propriétaires, elle est estimée entre 1.2 et 1.4 millions de dollars.
Un custom plutôt rare ensuite, une des trois voitures construites pour Ford Model 18 Edsel Ford Speedster de 1932. Elle est estimée entre 1.2 et 1.4 millions de dollars.
Une autre Mercedes-Benz 300 SL est proposée, un roadster de 1957, et qui revient à Amelia Island où elle a déjà gagné sa classe. Le prix est estimé entre 1 et 1.3 millions de dollars.

Une Bentley un peu plus rare suit, une Bentley 8-Litre Tourer par Swallow en 1931, la 13e produite de ce modèle. Elle est estimée entre 1 et 1.25 million de dollars.
Ensuite une Shelby 289 Cobra de 1963, une auto totalement conforme à l’origine estimée entre 950.000 et 1.2 millions de dollars.
Une française, une Bugatti Type 57 Stelvio de 1936, un beau modèle qui a toujours roulé aux Etats-Unis. Elle est estimée entre 900.000 et 1 million de dollars.
Une bête de course à gros moteur Chevrolet Sunoco Camaro Trans Am, de 1968, l’une des deux construites, estimée entre 900.000 et 1.2 million de dollars.
Une des 5 Stutz DV-32 Convertible Victoria enfin, une voiture peu connue de 1931, avec un beau palmarès en concours d’élégance elle est estimée entre 800.000 et 1 millions de dollars.

Le reste du catalogue est loin d’être inintéressant, on vous propose de le découvrir en cliquant ici.

Photos : RM Auctions Sotheby’s

Vous aimez ? Partagez !

Laisser un commentaire