On a testé pour vous : la Chevrolet Corvette C3

La Chevrolet Corvette, on l’avait déjà eu sur News d’Anciennes avec notre vidéo de la Corvette C4. Là on passe derrière le volant avec la génération précédente, la Chevrolet Corvette C3.

Encore une fois, pour essayer cette voiture, ce sont les routes du nord de l’Aube qui nous servent de décor.

Petite histoire de la Chevrolet Corvette C3

La Chervolet Corvette est une icône, une peu comme la Porsche 911. C’est une voiture qui date, mais qui a su évoluer dans un style propre, en faisant confiance à des éléments clés : de gros moteurs, des performances de premier plan et un côté très américain.

La première Chevrolet Corvette apparaît en 1953 avec des lignes très rondes, des chromes, et un moteur 6 cylindres en ligne vite remplacé par un V8. La seconde génération arrive en 1963. La ligne s’aplatit, c’est la Sting Ray. Là, l’offre de moteurs est plus large. On commence par le « Small Block » de 5.4L, puis arrivent les « Big Blocks » de 6.5 puis 7.0 litres de cylindrée !

La Chevrolet Corvette C3 arrive en 1968. La ligne est acérée, les moteurs commencent à 5.3L et vont jusque 7.4L. La puissance va de 190 à 393 chevaux. Elle sera produite jusqu’en 1982.

La conduite d’une Chevrolet Corvette C3 : 

Le modèle que nous prenons en main est une Chevrolet Corvette C3 de 1979. Elle est dotée d’un V8 L48 de 5.7 litres. Les normes antipollution sont passées par là et sa puissance n’est « que » de 215 ch ! Bien assez en l’occurrence !

Malgré un temps pluvieux, la prise en main est assez rapide. La boite automatique à 3 rapports se manoeuvre facilement et la voiture se comporte de façon très saine. Il faut en revanche faire attention au gabarit, et surtout à la garde au sol ! Premier croisement et surprise, ça freine ! La direction est légère et relativement précise pour une voiture qui a déjà plus de 35 ans.

Le son rauque du V8 est omniprésent, tout comme le couple. Le mauvais temps nous empêche malheureusement de la tester de façon sportive, mais aucun doute, il y a ce qu’il faut sous le capot. Bien que restant en 3ème, aucuns soucis pour démarrer et circuler en ville niveau vitesse. On aurait bien aimé un temps sec pour exploiter un peu plus le V8, mais même avec ces gros pneus, le propriétaire nous confirme qu’il ne vaut mieux pas jouer à relancer pied dedans sur route mouillée.

A l’intérieur, les baquets en cuirs sont bien enveloppants et la positions de conduite, allongée, est confortable. Niveau instrumentation, tout y est : température, pression, batterie… On regrettera par contre l’absence totale de coffre.

Voilà, il est déjà l’heure de rendre l’auto, encore merci à Guillaume d’avoir organisé l’essai pour nous et surtout merci à son papa pour son temps et son accueil.

Conduire une Chevrolet Corvette C3

Si vous êtes fans d’américaine et de voiture « brute » elle est pour vous ! En plus, en face, la Mustang de la même époque est… fade.

Si vous voulez conduire une Chevrolet Corvette C3, vous pouvez conduire celle-ci, elle est actuellement à vendre pour 16.900 €. Vous trouverez l’annonce en cliquant ici. La cote LVA indique une cote de 14.000 € mais toutes ne sont pas dans l’état de celle-ci.

Si vous souhaitez juste en conduire une pour une journée, vous la trouverez en cabriolet et en coupé sur Roadstr, site de location d’ancienne entre particulier.

Note globale :

4 etoiles

Avantages

Inconvénients

– Muscle Car abordable Finitions américaines peu soignées –
– Confortable et facile à vivre Tendance à patiner –
– Sportive  Freinage « on/off » –
Rareté 3-etoiles
Prix 14.000 € à 18.000 €

Vous aimez ? Partagez !

4 réflexions au sujet de « On a testé pour vous : la Chevrolet Corvette C3 »

  1. Ping : On a testé pour vous : la Chevrolet Corvette C3 – Restauration voitures

  2. Ping : Dossier : importer une voiture ancienne - News d'Anciennes

  3. Ping : On a testé pour vous : L'Opel GT 1900 - News d'Anciennes

  4. Ping : Tour Auto 2016 : parcours et engagés – Restauration voitures

Laisser un commentaire