Retromobile : des enchères pour la bonne cause

Retromobile attire chaque année le monde de la voiture ancienne à Paris. Plus que le salon parisien, c’est la « semaine de Retromobile » qui est devenue un événement, avec ses ventes aux enchères. Parmi celles-ci certaines ventes sont à noter car le but de leur vente n’est pas la spéculation.

Collection Trigano : plus de Citroën mais un musée multimarques

C’est certainement la vente aux enchères la plus en vue de Retromobile, la dispersion de la collection de Citroën d’André Trigano. Nous donnons les résultats sur cet article, mais il faut apporter une petite précision à tout cela.

André Trigano a une énorme collection, les Citroën en étaient une partie importante, mais l’Ariégois a gardé une grosse partie de sa collection, comprenant notamment une large part de véhicules de marques disparues, Hotchkiss, Avions Voisin, Delahaye, Panhard, Salmson, etc, mais aussi de nombreuses voitures étrangères, au total ce sont 110 voitures qui restent.

Les résultats de la vente vont servir cette collection particulière, André Trigano va ainsi les mettre en valeur au sein d’un Musée, probablement le Musée de l’automobile de la basse Ariège. En plus de l’ouverture au public de la collection, les fonds récoltés vont permettre la remise en état de certaines autos.

Affaire à suivre.

Une Mercedes pour la Fondation AP-HP

L’australien James Byrnes a mandaté la maison anglaise Bonhams à vendre une de ses autos pour la bonne cause. C’est donc pour la Fondation de l’Assistance Publique des Hopitaux de Paris qu’une Mercedes 280 SL de 1969 a été proposée aux enchères.
Pourquoi la fondation AP-HP ? Ce sont les attentats du 13 Novembre qui ont décidé James Byrnes, australien, mais français d’origine.

Dans tous les cas, la voiture a été mise aux enchères lors de la vente Les Grandes Marques au Grand Palais dont on vous donnait tous les résultats ici. En présence de Martin Hirsch, ancien ministre et président de la Fondation AP-HP, la voiture a été mise en vente et elle a été adjugée pour 92.000 €, frais inclus, avec une estimation de base entre 80 et 100.000 €.

Vous aimez ? Partagez !

2 réflexions au sujet de « Retromobile : des enchères pour la bonne cause »

Laisser un commentaire