Mon Retromobile 2016, Pierre

Dernier de l’équipe à visiter Retromobile 2016, en dehors de Benjamin qui est resté jusqu’à dimanche, j’ai pu profiter de la foule du samedi.

Je connaissais donc globalement de quoi il retournait, puisque les autres membres avaient déjà vendu la mèche, pour vous. Cependant, quelques petites pépites ont quand même attiré mon regard.

1 : le stand Aston Martin héritage à Retromobile 2016

Voilà un stand « officiel » qui m’a beaucoup surpris. Il était en effet de taille bien plus restreinte que les stands constructeurs, ou les spécialistes de la vente de voitures haut de gamme. Et pourtant, avec seulement deux voitures et une coque restaurée, il en ressortait une atmosphère très cosy, complètement découplée de la cohue environnante, à l’image du raffinement de la marque. L’ambiance d’un salon anglais à la porte de Versailles.

2 : les stands Citroën / DS

Plutôt que de pépite, je parlerais plutôt ici de boulette de communication (déjà évoqué en live). Le stand, certes vaste, n’était absolument pas ostentatoire et mettait en avant les clubs, une vraie vitrine de la passion. Cependant, la présence de l’e-Méhari, qui se veut, jeune et branchée (plutôt une bonne idée pour une voiture électrique, non ?), aux côtés de son ancêtre, qui ne visait pas vraiment le même segment me laisse quelque peu interdit.

De même la nouvelle DS3 (dont le design me semble un peu moins personnel que la précédente), aux côtés de la « vraie » DS afin d’affirmer son héritage, me semble parfaitement logique, mais aussi à côté de la SM, synthèse des délires d’ingénierie de la marque aux chevrons, hors de toute réalité industrielle ? Là, j’y perds mon latin…

3 : le stand Bugatti

C’est à croire qu’il y a comme un fil conducteur dans les derniers gros événements que j’ai pu couvrir. Et ce lien, c’est Gran Turismo, ce qui semble complètement antinomique, j’en conviens. Mais après le concept Vision Gran Turismo Alpine vu lors des 60 ans de la marque à Dieppe (reportage complet à voir ici), Bugatti présentait le sien à Retromobile 2016, résolument ultra-moderne, un contrepied parfait dans ce salon !

4 : le mag Retro Passion Automobile à Retromobile 2016

Je garde le meilleur moment pour la fin ! Le stand de ce magazine a été la vraie plaque tournante de la blogosphère pendant tout le salon, peut-être même au-delà des attentes de l’équipe ! Mais il faut reconnaître que cette bande de passionnés est une véritable mine d’or de savoir, de passion et de bonne humeur (la faute à un Toma de Saulieu surchargé de Red Bull peut-être ?). Assurément une belle rencontre, on se revoit au Mans les gars !

RPA

Vous aimez ? Partagez !

Une réflexion au sujet de « Mon Retromobile 2016, Pierre »

  1. Ping : Mon Le Mans Classic par Pierre - News d'Anciennes

Laisser un commentaire