Résultats de la vente Artcurial à Retromobile 2016

La maison parisienne organisait deux ventes la semaine dernière. En attendant de vous parler uniquement des Citroën, on revient sur la première vente d’Artcurial à Retromobile 2016, celle qui a focalisé les millions.

C’était la plus grande et elle avait fait couler de l’encre. Ce n’est pas tous les jours qu’on annonce une voiture avec une estimation dépassant le million d’euros. La vente Artcurial à Retromobile 2016 a-t-elle fait mieux que RM Auctions aux Invalides ?

Pour ce qui est du salon, vous trouverez notre reportage complet en cliquant ici.

Pour information, les prix annoncés ici sont les prix comprenant les frais.

Les millions n’attirent pas lors de la vente Artcurial à Retromobile 2016

C’était donc la plus chère et la plus attendue, la Ferrari 335 S, voiture de course de 1957. Estimée entre 28 et 32 millions d’euros elle était attendue comme le record d’une auto sur le sol français, cela n’a pas manqué, elle a atteint 32.075.200 € !

En seconde position on trouve une surprise, la Bugatti EB112 Berline, dont l’estimation était inconnue et qui atteint finalement les 2.216.800 sous le marteau !

L’Aston-Martin DB4 Convertible Serie 5, estimée entre 1.25 et 1.5 millions d’euros, remporte la troisième place en se vendant 1.473.200 €.
L’unique Ferrari Testarossa Spider existante était estimée entre 680.000 et 900.000 €, elle termine finalement à 1.210.000 €.
Enfin c’est une Ferrari 365 GTB/4 Daytona qui prend la cinquième place de la vente avec un prix de 953.600 €.

Les deux Bugatti EB 110 qui pouvaient dépasser le million mais finissent à 929.760 pour la Super Sport et 941.680 pour la Le Mans.

Du côté des invendus, estimés au dessus du million, on trouve beaucoup de voitures.
La seconde estimation de la vente, la Ferrari, une 250 GT Berlinetta estimée entre 9 et 12 millions d’euros, mais aussi la Ferrari 250 GT cabriolet Pininfarina Série 2, troisième estimation de la vente, entre 1.4 et 1.8 millions d’euros en font partie.
Mais aussi, l’Alfa Romeo 6C 1750 Super Sport de 1929 estimée entre 1.35 et 1.55 million d’euros, la  Lamborghini Countach LP400 Periscopo estimé entre 1.2 et 1.5 millions d’euros, la Porsche 959 estimée entre 1.2 et 1.4 million d’euros, la Lamborghini Miura S estimée entre 900.000 et 1.1 millions d’euros.

Pour cette catégorie, c’est sans appel, la vente n’est pas une réussite. La 335S sauve les meubles, sans elle, c’aurait été la bérézina porte de Versailles.

Les autres remarquables d’Artcurial à Retromobile 2016

Comme à chaque fois, on avait fait une petite sélection avant la vente, voici les résultats :
La ASA 1000 GT, étudiée par Ferrari au début des années 60, très rare, trois en France et estimée entre 100.000 et 130.000 € vendue 135.888 €.
L’unique Vega 54 Prototype  »V », première Facel Vega produite, longtemps propriété de Jean Daninos, entre 350.000 et 550.000 € partie à 500.640 €.
La Ligier JS2 réplique du modèle de compétition de 1973, estimée entre 100.000 et 150.000 € vendue 143.640 €.
La Bucciali de 2012 basée sur une Cord L29 de 1931, unique au monde, prix entre 500.000 et 700.000 € partie à 596.000 €.
Une Talbot Lago Sport 2500, un des 54 exemplaires produits, estimation entre 280.000 et 340.000 € et vendue 381.440 €.
Une Renault Viva Grand Sport Cabriolet 3 places de 1936 estimée entre 90.000 et 120.000 € partie à 81.056 €.
Une belle Talbot Lago T26 Record Sport carrossée par Dubos, estimée entre 240.000 et 320.000 € vendue 262.240

Les invendus sont nombreux ici aussi :

La Bentley 6.5L Tourer de 1926 Carrossée par Vanden Plas estimée entre 825.000 et 950.000 €.
La Lancia Flaminia Sport Zagato 2800 tout juste sortie de grange proposée entre 200.000 et 250.000 €.
L’unique Alpine A310 « Poisson Dieppois » qui participa aux 24h du Mans 1977 et 1978, estimée entre 200.000 et 300.000 €.
La Lancia Stratos Stradale de 1976 estimée entre 350.000 et 450.000 €.
L’unique Stanguellini 1100 coupé Motto de 1947 estimée entre 220.000 et 280.000 €.
Une des rares 24 Lancia Hyena, estimée entre 220.000 et 260.000 €.

Tous les résultats, encore une fois compilés par Morrissette Racing, en cliquant ici.

Photos : Artcurial

Vous aimez ? Partagez !