Grand format : Retromobile 2016

Retromobile 2016 a fermé ses portes hier soir. Le salon parisien a beaucoup fait parlé de lui pendant 5 jours et a permis de mettre en lumière les véhicules anciens, et la passion qui les entoure.

Nous sommes 6 de Newsd’Anciennes à s’être rendu sur place. On vous a montré les immanquables en live, mais il y a encore des choses à dire. On vous propose donc une visite complète du salon, comme si vous y étiez.

On commence par le hall 1, centre de Retromobile depuis 3 ans et l’abandon des halls 3 et 2.2, le même hall 2.2 que Retromobile 2016 a investi cette année ! On entre par ce qui constitue le centre du salon : les vendeurs de pièces, d’accessoires, d’automobilia, de magazines, de miniatures et de documentation.
Tout ce beau monde est rassemblé en un même endroit et la diversité est plus ou moins au rendez-vous. Si pour les miniatures vous pourrez faire votre choix parmis des dizaines de vendeurs, pour les pièces, l’offre est plus rare, les grands stands sont nombreux et tenus par les enseignes habituées de ces salons. Heureusement le village artisan permet à certains de se faire connaître pour une première exposition à Retromobile. Il est encore possible d’acheter des pièces pour restaurer son ancienne à Retromobile et c’est tant mieux.

Mais une fois la voiture restaurée ? Est-ce qu’elle pourra encore rouler ou on veut ? Cette question a animé plus d’un club pendant Retromobile 2016, l’échéance de début juillet et l’interdiction des autos de plus de 17 ans dans Paris approchant. Les clubs sont nombreux et globalement regroupés, c’est un symbole, derrière la FFVE. On trouve de tout, même si les clubs populaires commencent à déserter, on peut toujours voir les clubs monomarques allant de Panhard à Rolls Royce en passant par BMW, Delahaye, Delage, etc.

L’exposition Charbonneau est à ne pas manquer. Via des autos sorties de divers musées, mais aussi des objets du quotidien, on se plonge dans l’univers du designer français et on est pas déçu de l’originalité du travail exposé.

Ensuite on arrive à la partie occupée par les constructeurs qui sont de plus en plus nombreux. Si Skoda manque à l’appel cette année (et BMW pour ses 100 ans mais sans présence les années précédentes) le nombre de constructeurs présents à Retromobile 2016 augmente cette année avec les premières de Honda et Jaguar Land Rover qui complètent le contingent habituel composé de Renault-Alpine (qui parle de son histoire en sport automobile), Citroën et DS, Peugeot, Porsche, Mercedes, Bugatti et Aston-Martin via son distributeur local.
Pendant qu’on parle des constructeurs, on s’est posé la question de la répartition des modèles chez Citroën. Que le constructeur aux chevrons veuille communiquer sur les Mehari, après avoir perdu la DS, ok. Mais pourquoi exposer les Citroën SM sur le stand DS ?

Au bout de cet espace, on trouve les voitures de record, tout juste échappées du musée de Beaulieu et prêtes à démarrer, en extérieur et à vous vriller les tympans !

La visite se poursuit avec des morceaux d’histoire. Le club des Teuf Teuf d’abord qui regroupe une exposition de véhicules superbes, qui roulent encore, et qui ont la particularité d’être plus que centenaires ! À côté, le méconnu musée de Compiègne expose quelques carrosses et autre véhicules à moteur dont l’âge est encore bien plus élevé.

On en prend plein les yeux dans la partie suivante, pourtant aucune voiture au sol, mais on les trouve accrochées aux murs. On est ici au village artistes et on retrouve beaucoup des talents qu’on vous propose régulièrement de découvrir dans nos morceaux d’art du samedi.

Au bout, on trouve des voitures « artistiques » qui pourraient être des délires de designers, mais qui sont d’authentiques automobiles, les Rhomboïdes, des autos qui ont la particularité d’avoir des roues positionnées en losange !

Dernière partie de hall 1 de Retromobile 2016, les stands des vendeurs d’anciennes. Ne cherchez pas à voir des autos populaires par ici, c’est plutôt le luxe et la rareté qui priment. Ferrari 250 GT SWB, oui il y en a plusieurs ici, monoplaces, prototypes et GT de course, Aston-Martin, Jaguar, Maserati, Porshe et une armée de Mercedes 300 SL, voilà ce qu’on trouve dans la partie de Retromobile 2016 que les passionnés adorent détester ! Car on en entend des critiques mais chaque année ces expositions de millions d’euros font rêver les visiteurs. Avec un côté « musée protégé » qui renforce le sentiment d’inateignable.

Après ces belles carrosseries, direction le hall 2.2 que Retromobile 2016 a réinvesti après deux éditions concentrées dans le hall 1. Premier constat : le couloir est sympa ! En effet la liaison vitrée entre les deux halls est occupée par une magnifique exposition de l’Automobile Club de l’Ouest qui fête ses 110 ans. De la 2CV à la Porsche 904, on voit un peu de tout !

Le hall 2.2 est tout de suite plus petit. Mais en fait on se rend vite compte que c’est l’espace pris par les deux expositions Artcurial qui prend la place !

Le premier espace c’est l’exposition « classique », celle des superbes autos de prestige. Forcément on en prend plein les yeux tant les merveilles sont regroupées (qui a dit tassées ? ) sous nos yeux. Les deux joyaux de la vente son particulièrement mis en valeur par la maison Artcurial qui veut frapper un grand coup dans ce Retromobile 2016 avec la fameuse Ferrari 335S estimée entre 28 et 32 millions d’euros et une superbe 250 GT SWB. On sait que la 335S a atteint 28 millions d’euros sous le marteau, 32 avec les frais.

Les résultats principaux sont dans notre article dédié ici.

La seconde exposition était la « thématique » de cette année. Après les sorties de granges / épaves / ruines de la collection Baillon, on retrouvait des Citroën rutilantes cette année. La plupart provenaient de la collection André Trigano et la plupart étaient dans un état concours. Les puristes ne peuvent s’empêcher de dénoncer la non-conformité des couleurs, accessoires, et finitions, ils passent 15 minutes à détailler chaque auto ! Ici aussi on vous donne rendez-vous un peu plus tard pour les résultats complets.

Les résultats de la vente des Citroën est visible en cliquant ici.

Le reste du hall est occupé par de « nouveaux » exposants, qui profitent du fait que le salon s’agrandisse. Enfin c’est dans cet espace que l’on trouve la dernière exposition thématique, la collection d’une femme. La fameuse propriétaire est présente pour répondre aux questions et ses autos sont admirables. De la McLaren monoplace à la Avion Voisin, en passant par une Bugatti ou une Frazer Nash, on est réellement face à de très belles autos.

La visite est terminée et encore une fois le salon va faire parler. Tout d’abord sur le contenu des stands de vente de voitures, certains hurlent déjà au scandale devant le prix de ces autos. D’autres râlent pour la perte progressive du côté populaire de Retromobile. Mais est-ce cela que les visiteurs viennent chercher ? Est-ce qu’ils ne viennent pas plutôt voir de superbes voitures que les autres salons ne peuvent pas exposer.
Retromobile 2016, comme les précédentes éditions n’est pas vraiment un salon que l’on peut comparer avec Reims par exemple. Mais il faut l’accepter, c’est un salon à part en France, dans la lignée des grands salons européens.

Les différentes galeries complètes sont à venir !

Galerie de Bertrand

Galerie de Bertrand

IMG_9941

Les photos de Thomas

La galerie de Benjamin

La galerie de Benjamin

Vous aimez ? Partagez !

41 réflexions au sujet de « Grand format : Retromobile 2016 »

  1. Ping : Résultats de la vente Artcurial à Retromobile 2016 - News d'Anciennes

  2. Oui, mais vous oubliez de dire que l’exposition Artcurial n’etait pas accessible aux communs des mortels. Il faut que Retromobile refuse ce type d’exposant, ca sent le fric a plein nez.

  3. Je ne manque jamais un Rétromobile depuis ceux de La Bastille! Ce Salon a évolué certes mais même si les prix ont beaucoup grimpé, le plaisir des yeux et les enseignements restent. L’âge des organisateurs et
    des visiteurs a changé. On aime les autos de sa jeunesse c’est bien connu ! La semaine de Rétromobile à Paris a favorisé des expos de marchands de grande qualité exposant des autos restaurées par de véritables artisans d’art. J’ai consacré deux journées entières au Parc des expos, je suis allé deux fois aux I
    nvalides pour les Concepts cars puis RM Auctions-Sothebys et aussi au Grand Palais. J’ai ramené plus de 2000 photos que j’ai prises et qui vont me faire rêver jusqu’à l’an prochain.. Merci à tous ces organisateurs
    même s’ils sont aussi marchands!

  4. Ping : Résultat des Citroën par Artcurial à Retromobile - News d'Anciennes

  5. Ping : Les Grandes Marques au Grand Palais par Bonhams, exposition et résultats - News d'Anciennes

  6. Ping : La FFVE a un nouveau président - News d'Anciennes

  7. Ping : Mon Retromobile 2016, Benjamin - News d'Anciennes

  8. Ping : Mon Retromobile 2016, Davy - News d'Anciennes

  9. Ping : Mon Retromobile 2016, Davy – Restauration voitures

  10. Ping : Mon Retromobile 2016, Thomas - News d'Anciennes

  11. Ping : Mon Retromobile 2016, Bertrand - News d'Anciennes

  12. Merci Ben pour ce reportage j’y était le jour de l’ouverture j’ai trouvé cette année un très beau millésime.
    Beaucoup de voitures hors du communs
    les tarifs montent , c’est devenue la routine comme tous les ans, pour moi c’est mon 19 ème et cela faisait 2 ans que je le loupais.
    c’est le paradis pour les miniatures j’ai mes contacts italiens qui y sont tous les ans et cela me permet de les avoir en direct
    continu comme cela du deviens très pro

  13. Ping : Morceaux d'art du Samedi : Caroline Bocquet - News d'Anciennes

  14. Ping : On a testé pour vous : Sebring 70, la 12e heure - News d'Anciennes

  15. Ping : Dossier : Pourquoi craquer pour une voiture avant guerre ? - News d'Anciennes

  16. Ping : Morceaux d'art du Samedi : Christophe Thurnherr - News d'Anciennes

  17. Ping : On a testé pour vous : BMW, 100 ans de design - News d'Anciennes

  18. Ping : Modèles à la une : Lotus Mk VIII - News d'Anciennes

  19. Ping : Modèles à la une : Lotus Mk VIII – Restauration voitures

  20. Ping : Techno Classica Essen 2016 - News d'Anciennes

  21. Ping : Morceaux d'arts du Samedi : Amaury Dubois - News d'Anciennes

  22. Ping : 20e Bourse de Mantes - News d'Anciennes

  23. Ping : Edito : ne pas avoir peur d'être grand - News d'Anciennes

  24. Ping : Grand format : Antwerp Classic Salon - News d'Anciennes

  25. Ping : Paroles de passionnés : Jack Stouvenin - News d'Anciennes

  26. Ping : Techno Classica Essen, reportage sur le plus grand salon d'Europe - News d'Anciennes

  27. Ping : La Porsche 356 Glöckler, pas la plus belle, mais une des plus rares - News d'Anciennes

  28. Ping : La Porsche 356 Glöckler, pas la plus belle, mais une des plus rares – Restauration voitures

  29. Ping : Road-Trip, à la découverte de l’Anjou en Renault Caravelle – Restauration voitures

  30. Bonjour,

    Merci beaucoup pour votre article très intéressant. Le salon Rétromobile est un salon incontournable, tant pour les fans de voitures anciennes que pour les amateurs de vintage tout simplement.

    J’ai constaté par ailleurs, que je pouvais vous apporter quelques informations complémentaires concernant les rhomboïdes via cet article : https://www.lolivier.fr/rhomboide-salon-retromobile-2016.html.

    Au plaisir de partager plus d’infos auto (et son environnement) avec vous.

    Bien cordialement.

    Céline.

  31. Ping : Tentative avortée : la Ford F3L - News d'Anciennes

  32. Ping : NEC Classic Motor Show 2016, retour sur l'énorme salon de Birmingham - News d'Anciennes

  33. Ping : Les superbes Italiennes avaient envahi l'Ouest Motor Festival 2016 - News d'Anciennes

Laisser un commentaire