On a testé pour vous : le Musée Porsche à Stuttgart

Après vous avoir fait découvrir des musées français, tous visibles ici, on prends direction l’Allemagne pour la visite d’un temple, le musée Porsche situé dans la ville emblématique du constructeur : Stuttgart.

Petite histoire du musée Porsche

Porsche a un véritable patrimoine industriel a exposer et la marque a su garder précieusement toutes les voitures qui ont fait sont histoire.
En 2004, décision est prise de construire un musée à Stuttgart pour accueillir une partie des collections. L’architecture novatrice est l’oeuvre d’un cabinet Viennois et la construction débute en 2005.
Elle s’achève en 2007, et le musée ouvre finalement le 31 Janvier 2009. Il fait 5600 m² et sa taille lui oblige de varier les collections.

Visite guidée du Musée Porsche

Tout d’abord à votre arrivée à Stuttgart vous êtes accueilli par 3 Porsche suspendu sur une structure au milieu d’un rond-point. Sur cette structure, se trouve une 911 de 1965, une 911 G de 1974 et une 991.2 de 2016. Le quartier vit entièrement sous le rythme Porsche avec la production des Porsche 911, Cayman et Boxster, un concessionnaire, un atelier et ce qui nous intéresse : le Musée Porsche.

Après avoir pris mon ticket, je prends l’escalator m’amenant au début de la visite. Là-haut, je suis accueilli par la première création de Ferdinand Porsche, la Lohner-Porsche créée en 1898. La voiture est moderne, c’est une électrique !

Le début de l’exposition commence par la période pré-Porsche, avec un bon nombre de créations signé Ferdinand Porsche, avec notamment un camion de pompiers, la fameuse Cox commandée par Hitler, une ébauche de la 356 avec une carrosserie en Aluminium de 1,5 mm mais aussi une voiture de course.  Ensuite, nous découvrons la toute première Porsche la 356 aussi connue sous le nom de 356 Gmund (Lieu d’assemblage des Porsche en Autriche) No 1.

L’exposition continue et nous passons à la période pré-911 à savoir les véhicules développés par Porsche de 1948 à 1964. Cette exposition présente l’évolution de la 356 de la pré-A à la 356 C en passant par les voitures de compétition tel que la 550 Spyder ou 904 GTS et le tracteur Porsche qui constitue la première Porsche Diesel. Cette partie démontre l’intérêt important de Porsche dès les premières années à briller en compétition. Porsche a donc tenté de s’imposer tant dans des courses d’endurance que dans des sprints avec à cette époque des Flat-4.

Ensuite, l’histoire de Porsche continue avec les débuts de la 911 en 1964. Dans cette partie du Musée Porsche, il y a aussi la présence de bon nombre de Porsche de compétition tel que la 906, 908 et la 917 qui ont glané de nombreuses victoires lors des 24h du Mans dans les années 60-70 avec Jacky Ickx, Gerard Larousse…

Il y avait la présence de cette magnifique 917K (voir ci-contre) victorieuse en 1971 pilotée par Helmut Marko et Gijs van Lennep. On voit aussi des 911 et 914 contemporaines aux 917 à savoir une sublime 911S Targa mais aussi une 914-8 extrêmement rare. En effet, cette voiture n’a été que produite à 2 exemplaires. Elle utilisait le flat-8 présent dans les 908, il n’y a que l’échappement qui a été modifié afin de pouvoir utiliser cette voiture sur route. Il ne faut oublier la mythique 911 2.7 RS et la première Porsche 911 Turbo aussi appelé 930.

Puis, viennent les 911 de compétition telles que les Carrera 2.8 RSR, 3.0 RSR, 935K3 mais aussi une étonnant Porsche 924 GTP ayant terminé 7ième des 24H du mans en ayant passé le moins de temps au stand grâce à sa faible consommation avec au volant un certain Walter Rohrl (Benjamin l’avait d’ailleurs vue à Epoqu’Auto).
De plus, une 956 est posé au plafond afin de démontrer que celle-ci générait tellement d’appui aérodynamique qu’elle pouvait rouler à l’envers.

Par la suite, il y a plusieurs voitures de compétition des années 80 qui sont présentés comme une 928, 956, 911 SCRS, 961. La 961 était une version rehaussé avec laquelle Jacky Ickx a couru le Paris-Dakar au milieu des années 80. Il y a aussi une F1 équipée d’un moteur Porsche.

 

La suite de l’exposition présente des Porsche des années 80-90 tels que le 959, 964 3.3 Turbo Coupé, 968 cabriolet mais aussi une 993 ayant été utilisé comme voiture de police en Allemagne. Porsche expose également une quantité réduite des trophées obtenus lors de ses courses à travers le monde entier.

Le musée Porsche expose par la suite ses voitures de compétition et de routes des années 90-2000. Il y a la présence de la Porsche ayant fini 2ième aux 24h du mans de 1998 aux mains de Jörg Müller, Uwe Alzen et Bob Wollek. Il y a également la version routière de cette voiture, la 996 GT1.

La RS spyder reste selon moi une des plus belles Porsche de compétition de ces dernières années. Celle-ci a notamment couru en ALMS au milieu des années 2000 allant jusqu’à rivaliser avec les Audi R10 de l’époque.

La visite de la visite nous fait découvrir les Porsche 911 avec moteur à refroidissement par eau et non plus par air. Les 996 sont présentes en nombres avec une magnifique 996 GT2, 996 Carrera 4S Cabriolet, ou une 996 issu du dessin animé « Cars ».

La fin de l’exposition permet de découvrir l’évolution des Porsche turbo avec respectivement une 930 Turbo Cabriolet, 964 Turbo S Leichtbau. Cette dernière a été produite en très peu d’exemplaires, 86 pour être plus précis. On trouve également une 996 Turbo S, une 997 Turbo Edition 918 Spyder qui pouvait être commandé par les futurs propriétaires de 918 Spyder et la dernière génération de 911 Turbo, la 991.

Enfin, le musée présente des voitures plus récentes comme une le numéro 000 de la Carrera GT, une GT3 RS Viper Green, une 997 Speedster et la dernière supercar 918 Spyder.

Ce que j’en pense

En conclusion, le musée Porsche retrace en long et en large l’histoire de Porsche, depuis ses débuts jusqu’à maintenant en passant par les modèles de compétition et de route. Ce musée évolue en permanence car les ressources de Porsche en termes de voitures historiques sont très importantes.

Je vous conseille donc vivement d’aller visiter ce musée si vous en avez l’occasion. La visite dure un peu plus de 2h, les audio-guides sont disponibles en plusieurs langues. Lorsque vous redescendrez vous pourrez vous rendre dans une boutique de souvenirs ou déguster un café.

Si vous aimez mon travail, allez voir sur mon profil Instagram en cliquant ici ou ma page facebook.

Note globale :

5 étoiles

Les plus :

Les moins :

– Facile de prendre des photos (Espace dégagé) Eclairage parfois un peu sombre pour les photos –
– Qualité de l’exposition Infime partie de la collection Porsche exposée-
– Audio-guide en français
Temps de visite Environ 2h
Tarifs 8€ par Adulte, 4€ en prix réduit
Adresse Porscheplatz 1 à Stuttgart en Allemagne
Site web en cliquant ici

Race

Vous aimez ? Partagez !

5 réflexions au sujet de « On a testé pour vous : le Musée Porsche à Stuttgart »

  1. J’ai visité ce musée après m’être rendu chez celui de Mercédès ,ravi ,enchanté peut-être parce que j’en ai possédé une.Le musée de l’Etoile m’a quand même laissé l’impression d’un lieu plus abouti .

  2. Ping : Edito de Février : Restrictions, Retromobile, et records d'audience - News d'Anciennes

  3. Ping : Élégance et performance, la Porsche 904 Carrera GTS - News d'Anciennes

  4. Ping : A la découverte du Musée de l’Aventure Automobile à Poissy-musée Simca - News d'Anciennes

  5. Ping : Le Mans Classic 2016, c'était fou ! - News d'Anciennes

Laisser un commentaire