Retour à l’Hivernale Vallée

Ce dimanche l’association LB Retro Racing organisait son traditionnel rallye d’hiver : l’hivernale vallée. On y était, retour sur cet événement fort sympathique.

N’ayant jamais entendu parler de l’hivernale vallée il y a deux semaines, avant de me faire embaucher par Thierry que j’ai copiloté aujourd’hui sur Porsche 924, la surprise était belle a l’arrivée en arrivant à Courcy, au nord de Reims.

Le plateau est bien rempli et on y voit de tout. De la belle Citroën Rosalie qui portait le numéro 1 aux plus récentes Porsche 996 l’écart est grand au niveau des âges.
On pourrait croire que l’on va voir seulement des voitures sportives mais ce n’est pas le cas. Les sportives sont évidemment les plus représentées, les Alpine A110, Alpine A310, Lancia Fulvia, Renault 5 Alpine sont en nombre mais d’autres voitures plus populaires et classiques répondent a l’appel, Peugeot 403 et Renault 4L en tête.

Le briefing de l’hivernale vallée est fait en 10 minutes et les 72 équipages sont mis au parfum dès le depart : trois spéciales sont prévues, plus deux liaisons, pour environ 150 km sur les routes de la Marne et de l’Aisne.
La première partie est donc une première liaison avec carte à disposition.
On enchaînera ensuite sur un road book avec toutes les indications, puis un fléché-metré et pour fini fleché allemand. On vous reparlera plus tard de cette navigation.
Au milieu, des panneaux seront plantés et il faudra relever les lettres, dans l’ordre, sous peine de ne pas voir le haut du classement. Quelques checkpoints sont disposés sur le parcours : tampons ou poinçons sont à mettre sur la feuille de route.

Pour cette Hivernale Vallée, l’équipe est bien organisée : récupération du road book 15 minutes avant le départ, et échelonnage des départs avec une minute d’intervalle entre chaque voiture.

Après 15km de liaison, début des hostilités. On se retrouve vite avec des voitures en sens inverse, le genre de chose qui sème le doute.
Malgré tout le rallye se passe bien et le périmètre très restreint dans lequel se tient le rallye fait passer les participants de l’hivernale vallée plusieurs fois dans de belles routes, très « rallye » : étroite, vallonnées, tournantes, souvent techniques, parfois plus roulantes.
Le parcours est ponctué de symboles historiques : on est dans le secteur du Chemin des Dames, où une page sanglante de la première guerre mondiale s’est écrite.

À l’arrivée, il s’est passé un peu de temps, entre 2h30 et 4h de rallye. Les voitures portent les traces, de boue, de ces heures passées sur la route.
Tout le monde a fini, tout le monde est content et se retrouve autour d’un repas.

Pour finir remise des prix. Ils sont nombreux puisque l’hivernale vallée récompense les plus jeunes navigateurs et navigatrices, le meilleur équipage féminin, le meilleur navigateur…
Pour le palmarès, on trouve en troisième position la Renault 5 GT Turbo d’Alban Pinta, la Renault 5 Alpine de Michel Denis et la Triumph Tr3 de Franck Milluy sur la première marche.
Bravo à eux, et à leur trois navigatrices.

On reviendra certainement sur les routes de cette Hivernale Vallée l’an prochain. Avec plus de préparation et d’expérience a la navigation !

Toutes les photos de la journée sont à retrouver en cliquant ici.
Photos sur route : Jessica.M Photographie

Vous aimez ? Partagez !