Vente Stanislas Machoïr au salon French Riviera Classic

Le salon Niçois, qui a toujours de grandes ambitions pour sa seconde année d’existence, proposera cette année une belle vente aux enchères de véhicules anciens et c’est le toulousain Stanislas Machoïr qui l’organisera.

La vente se tiendra le Samedi du salon, le 17 Octobre au stade Allianz Riviera de Nice. 138 Lots sont proposés, et contrairement à bien des ventes françaises, ceux-ci sont à la hauteur de l’ambition du salon.

5 voitures proposées par Stanislas Machoïr au dessus des 500.000 €

Et l’estimation la plus chère dépasse même allègrement ce seuil. C’est une Ferrari 330 GT/65 Evoluzione California Spyder. La voiture est en fait une évolution poussée au maximum de la Ferrari d’origine. Le moteur gagne 1 litre de cylindrée et passe à 350ch, la boîte de vitesse est à 5 rapports, les freins sont des disques pincés par des étriers à 6 pistons. Côté carrosserie, exit la capote souple, on fait ici appel à un toit rétractable.
L’estimation tient plus de cette évolution que d’un modèle totalement d’origine : entre 2 et 3 millions d’euros.

On trouve ensuite une belle Shelby Cobra 289 de 1965. Totalement authentique et en France depuis des années, cette voiture est passée par une restauration poussée entre les mains d’un spécialiste de la marque. Présentée comme une valeur sûre pour les investisseurs, c’est surtout une voiture mythique qui permet de goûter aux sensations brutes des voitures de courses des sixties. Estimation : entre 600.000 et 800.000 €.

Ensuite, on va grouper les 3e et 5e estimation, toutes les deux sont des Lancia 037 ! La première est une ex voiture de l’écurie Grifone, n° de châssis 178, et a appartenu à Angelo Chiapparini jusqu’à son décès. Elle a ensuite été précieusement préservée et engagée récemment en rallye historique avec succès. Elle est estimée entre 500.000 et 800.000 €.
La seconde voiture n’a pas le même passé sportif que la 178 mais présente des caractéristiques similaires. Elle est également prête à courir. Estimation : 300.000 à 500.000 €.

La quatrième estimation est pour une américaine, une Cadillac Eldorado Seville de 1959 passée par une grosse modification et baptisée Elvis Presley. Le king était un collectionneur de Cadillac et cette voiture a été réalisée par d’Agostino. La voiture est unique, un cabriolet pouvant se recapoter partiellement. Son prix est estimé entre 400.000 et 500.000 €.

Parmi les autres véhicules de la vente, on trouvera un joli choix de motos mais également quelques perles, un peu moins chères que les voitures dont on vous a parlé :
– Un « clone » pour ne pas dire réplique de Ford GT40 MkII, avec beaucoup d’authenticité et de pièces d’origine, estimé entre 300.000 et 400.000 €
– L’unique NART Zagato, voiture crée comme un mix de Ferrari et d’Amérique (moteur Cadillac), estimation entre 250.000 et 400.000 €
– Une Ligier JS2, assez rare pour être notée, estimée entre 100.000 et 130.000 €.
– Une De Tomaso Pantera GT5 estimée entre 120.000 et 150.000 €
– Une réplique de Lancia Statos à moteur Alfa, estimée entre 70.000 et 90.000 €.

Le catalogue complet est à voir en cliquant ici.

Vous aimez ? Partagez !

Laisser un commentaire