Modèles à la une : la Peugeot 404 Diesel des records

Alors que l’affaire Volkswagen qui vient d’éclater rejette une fois de plus le discrédit sur ce type de motorisation, on va s’intéresser à une Peugeot 404 Diesel un peu spéciale que certains ont pu d’ailleurs voir ce week-end aux Grandes Heures Automobiles à Montlhéry.

On a déjà parlé de la Peugeot 404, et celle-ci a reçu de nombreuses motorisations dans sa carrière. Elle fut la première française à recevoir en masse un système à injection, et elle fut l’une des pionnières du gazole en France, avec des Peugeot 404 Diesel équipées moteurs 1.8L et 1.9L Indenor.

Si la 403 s’y était essayée, et même la 402 équipée du moteur HL50 avant-guerre, c’est bien sur la Peugeot 404 Diesel que le carburant doit se démocratiser. Pourquoi doit ? Parce que l’indépendance énergétique de la France passe par le nucléaire et qu’on doit pour cela fermer des centrales à Gazole. Que va-t-on faire de ce carburant qui équipe déjà les camions et les tracteurs ? Et bien on va le mettre sur les voitures de grande diffusion !

Mais comment faire accepter au client « normal » que sa belle berline Peugeot, très classe moyenne aisée va rouler avec un carburant de camion, tout sauf noble ? D’abord on l’incite par les prix. Ensuite on communique. Et rien de mieux que d’utiliser l’argument marketing éternel lorsque l’on parle de mécanique : la course ou du moins la vitesse !

Pour cela Peugeot va construire une voiture spécialement pour battre des records de distance. On part évidemment d’une 404, mais on prévoit une bulle pour améliorer l’aérodynamique. Du coup, c’est un cabriolet qui va servir de base à cette Peugeot 404 Diesel des records.

La voiture est tout d’abord équipée d’un inédit 2163 cm³. Elle se lance à la chasse aux records sur l’autodrome de Montlhéry le 4 Juin 1965. Elle va tourner plusieurs jours, s’adjugeant 18 records internationaux de classe D.
Ensuite, le 11 Juillet, le prototype reprend la piste, avec cette fois un 1948 cm³ dérivé du XD88 de série. Cette fois ce sont 19 records qui sont battus.
Cinq pilotes se sont pour cela relayé au volant de la voiture et elle va servir de tremplin à l’automobile Diesel. Les deux records les plus notables : les 5000 km en 31h avec le premier moteur et les 11.000 km en 72h avec le second.

La suite, tout le monde la connaît, le diesel va s’imposer en France puis en Europe en montant jusqu’à 80% des modèles vendus avant de devenir une cible de diverses affaires.

Cette voiture n’est pas qu’un des modèles exposés au Musée de l’Aventure Peugeot, on peut encore le voir rouler, comme dans cette vidéo au Festival of Speed de Goodwood cette année :

Photos : News d’Anciennes

Vous aimez ? Partagez !

Une réflexion au sujet de « Modèles à la une : la Peugeot 404 Diesel des records »

  1. Ping : Modèles à la une : la Peugeot 404 Diesel des records - Mascotte Assurances vous propose sa revue de presse retro !

Laisser un commentaire