Serpentine : une Mini dans une superbe vidéo

Sur News d’Anciennes, on vous fait régulièrement des vidéos, là on vous propose de découvrir une vidéo de voiture ancienne d’une qualité rare.

Cette vidéo s’appelle Serpentine, et contrairement à d’autres très belles vidéos de voitures anciennes (Petrolicious pour ne pas les citer), cette vidéo vient de France. Elle vous emmène à bord d’une Mini dans des paysages rappelant énormément les routes qui ont fait la gloire du Monté Carlo.
On a posé des questions à deux personnes impliquées dans le projet, mais d’abord on vous propose de regarder la vidéo.


Donc Romain et Loll, vous avez participé au projet Serpentine, quels rôles avez vous ?

Loll :

Pour ma part, je suis co-réalisateur du film avec mon vieux pote Tom Valette. Nous bossons tous les deux dans la photo et le cinéma depuis plusieurs années, et nous avions depuis longtemps l’envie de faire des images avec une Austin. On attendait que tous les éléments et nos plannings correspondent pour lancer les opérations. Choses qui a pu se faire début de l’année 2015.

Romain :

Et moi, je suis le pilote de la Mini.

Quel était le but recherché ?

Loll :

Sincèrement ? Aucun ! On voulait juste faire de belles images avec une Austin Mini qui a de la gueule. Rien à vendre ou à raconter. On voulait un film que tu regardes parce qu’il est beau. Evidemment il faut toujours un thème ou un fil conducteur, mais là il s’est imposé de lui même pendant le tournage.

Romain :
Pour moi, le but du court métrage était de mettre à contribution les compétences de chacun pour faire de belles images sur nos jolies routes. Peut être aussi voir ce que nous étions capable de faire… Certains commentaires sur le film ont été : “merci, j’ai envie d’aller rouler ” ou “je veux acheter une Mini”  quand je lis ça je me dis qu’on a fait le boulot !

La Mini que vous présentez est parfaite, d’où vient-elle ?

Loll :
Là je passe la main, à Romain, Mr Wikipédia de la mini !

Romain :
Ici nous avons des Mini, mais pour faire quelque chose qui rappel le mythe de la Cooper il nous fallait une Works replica ! Nous avons donc tout de suite pensé à Francois Windeck de Auto BMC à Vienne, il a tout de suite marché dans le projet, et nous a fait confiance, sans vraiment savoir ce que nous allions faire… Ses autos sont de belles qualité et toujours réglées aux petits oignons, cette auto est à la location, nous avons donc attendu qu’elle revienne du Monte Carlo historique pour effectuer le tournage.

Les routes empruntées sont de vraies spéciales, comment les avez-vous trouvé ?

Romain :
Les routes empruntées sont en HAUTE LOIRE , vers les Estables, Gerbier de Jonc, Le Monastier avec le viaduc de la Recoumene a la fin du film. Le viaduc de la Recoumène est un pont à destination ferroviaire .Cette ligne n’ayant pas été achevée, le viaduc n’a jamais été mis en service.
Il y a une partie en Ardeche aussi, avec le fameux tunnel du Roux , près de Mazan l’ abbaye, ce tunnel fait plus de 3km . En hiver une porte à déclenchement automatique s’ouvre pour laisser passer les voitures, sans la porte le tunnel se rempli de neige, les courants d’air y sont très violent… Toutes ces routes sont à  proximité de chez nous, nous les connaissons depuis longtemps.

Le Pilotage n’y était pas trop compliqué ? Pas de casse, de sortie ?

Loll :
Vu de l’extérieur en tant que réalisateur, ça me paraissait pas très simple au niveau  desconditions de roulage. D’autant que l’on a tendance à toujours vouloir faire passer la voiture de plus en plus fort pour augmenter l’impact visuel d’une prise. Mais si on reprend l’équation Mini + Neige + Glace + pas de frein à main (si si c’est important) on ne pouvait pas espérer mieux. Et puis faut dire qu’on avait le meilleur pilote donc ça pouvait que bien se passer !
Et non pas de casse, aucune sortie, pas même une frayeur… en disant ça je me rends compte qu’en faite on avait de la marge et qu’on aurait dû le faire attaquer plus (rires) !

Romain :

Les routes étaient très piégeuses, selon les endroits et selon les virages on passait du sec, au mouillé, en passant par la neige, la boue et tout ça sur quelque mètre d’écart… Le passage sur le viaduc était assez délicat aussi, c’est un chemin plein de trous, je devais avoir un minimum de vitesse, et à partir de 100km/h la voiture glissait beaucoup, le viaduc étant en courbe je ne pouvais plus vraiment freiner, sous peine de déséquilibrer l’auto… Jusqu’à l arrivée.
Il a fallu prendre la voiture rapidement en main et à la fois la rendre en état… Les 2 jours de tournages sont passés très vite…

J’ai vraiment apprécié cette expérience, je pense avoir eu la meilleure place, le talkie dans les oreilles j’attendais les recommandations de l’équipe, nous avions bien sûr fermés les portions de route , nous n’avions quasiment pas fait de repérage, les idées sont venu au fur et à mesures du tournage…
Certaines routes n’étaient accessible qu’en Mini, l’équipe avec le matos ne pouvant y accéder, nous avons dû nous rabattre sur d’autres portions !

La voiture a une mise au point parfaite dans cette configuration rallye, le moteur est coupleux, pas besoin de la cravacher dans les tours pour se sortir d’une épingle, les suspensions sont très confortables, même si la notion de confort n’est pas la qualité 1ère d’une MINI .
Nous avons roulé en pneus neiges non cloutés, ce sont des pneus avec des flancs assez souple, ils ne m’ont pas régalés sur le sec… Mais ont parfaitement fais leur job sur le mouillé et la neige …
Nous n’avons pas connu de panne, la voiture a parfaitement fonctionné pendant les 2 jours !

Avec quelle voiture referiez-vous une vidéo de ce genre ?

Loll :
La grande question… Evidemment cela dépend d’énormément de paramètres. Il faut imaginer ce qui est possible, raisonnable ou encore accessible. Dans l’absolu si on avait des budgets conséquents, la perspective de mettre en avant dans un autre film une Porsche vintage ne me déplairait pas… ou une Dodge charge RT/70… ou les deux ! ( rires ) Ce qui serait fou, cela serait de concevoir un proto pour ce film. Mais on a pas (encore 😉 ) les moyens de Ken Block !
Mais refaire un film avec une voiture de rallye ancienne me plairait énormément. Une Lancia Stratos, R5 Turbo, BMW M1 Rally ou une BMW 3.0 CSL Group 2… Si un heureux propriétaire lit cet article…

Romain :
Je ne sais pas ce que LoLL et Tom peuvent nous réserver dans le futur, mais il est certain que je m’adapterais a la monture avec le même plaisir prit dans Serpentine. Mon gout pour l’automobile est trés large… Mais pour rêver un peu… LA supercar des années 90, une F40….noire !!

Quelle est votre prochaine étape ?
Loll :
Avant de penser au second, nous voulons tout faire pour que SERPENTINE vive bien. La prochaine étape est d’abord de faire vivre ce film. Le montrer, le présenter dans des festivals de court métrages, de le partager avec le plus grand nombre. Plus il sera vu, plus nous aurons de chance de pouvoir en tourner un second dans de bonnes conditions.
Même si il est évident que nous avons déjà quelques idées et que ça commence à nous démanger de repartir avec toute l’équipe 🙂

Ne vous inquiétez pas, si une nouvelle vidéo voit le jour elle sera vite sur News d’Anciennes !

Photos : Romain Massola

Vous aimez ? Partagez !

berniemini

1 commentaire sur “Serpentine : une Mini dans une superbe vidéo”

Laisser un commentaire