Modèles à la une : Talbot Horizon

Aujourd’hui on vous fait découvrir la dernière voiture de la lignée Simca : la Talbot Horizon.

Et pour ça, on a fait appel à un expert, Alexis, créateur de Passion Horizon, un site entièrement dédié à la voiture.

Du projet C2 de Simca à la Talbot Horizon

Le projet C2 démarre au début de l’année 1974 avec dès le mois d’août la réalisation d’un premier cahier des charges. Il s’ensuivra la présentation des premières maquettes en clay au mois d’octobre et d’une approbation en décembre. Moins d’un an après, en novembre 1975, le modèle en clay est réalisé et le 4 février 1976 le master est accepté définitivement. L’étude du lancement en production et la fabrication des outillages commence alors. Seize prototypes et trois mulets vont servir à Mortfontaine pour 725 000 heures et 550000 km d’essais.

Une phase de préproduction de 360 Horizon avant le début de la fabrication en série est menée dans une usine miniature à Poissy durant 6 mois.

La production débute à Poissy au mois de janvier 1978 après une présentation en octobre 1977 au Maroc. La commercialisation des premières Horizon commence dès la fin du mois de janvier 1978.

Trois versions sont disponibles dès le lancement :

La LS (moteur 1118Cm3, 6Cv soit 55Ch DIN) avec un équipement minimum, le tableau de bord ne comporte que trois cadrans et ne possède ni manomètre de pression d’huile moteur, ni voltmètre, ni compteur kilométrique journalier.

La GL (moteur 1118Cm3, 7Cv soit 59Ch DIN) reprend les équipements de la LS avec des suppléments : rétroviseur extérieur réglable de l’intérieur, deux feux de recul, une console centrale, une boite à gants, une montre mécanique, un compteur kilométrique journalier.

La GLS (moteur 1294Cm3, 7Cv soit 68Ch DIN), est une version haute de gamme avec des phares à lampe à diode H4, un manomètre de pression d’huile, un voltmètre au niveau du tableau de bord, un éclairage de coffre, etc…

Une version « luxe » est proposée : la SX (boîte automatique, moteur 1 442 cm³ de 83Ch DIN)  équipée d’un régulateur de vitesse et d’un ordinateur de bord. Elle a été disponible dès le mois de septembre. Durant ce même mois la GLS est équipée du moteur 1442 cm3 avec une puissance de 69Ch DIN et la GL a hérité du moteur 1294 cm3 de la GLS.

L’Horizon devient une Talbot-Simca en juillet 1979 suite au rachat de Chrysler Europe par PSA. Elle deviendra l’année suivante une Talbot. Entre-temps, elle a remporté le prix de voiture de l’année au mois de février 1979 devant l’Audi 80 et la Fiat Ritmo.

Les évolutions de la gamme Talbot Horizon

Une première série spéciale est proposée en mars 1979 :
La Jubilé (moteur 1442Cm3 de 83Cv DIN, boite manuelle). Elle reçoit une peinture métallisée deux tons (vert Marine/vert Adriatic, brun Macaras/gris Alpaga ou gris Onagre/gris Futura) avec une bande bicolore séparant les deux couleurs, un monogramme Horizon GLS avec l’inscription “Jubilé” sur le Hayon, des roues alliage Amil 13 pouces avec des pneus 155SR13, des glaces teintées et un intérieur velours.

Talbot Horizon SPL - 1L’année 1980 voit la gamme Horizon s’agrandir avec l’arrivée en mars d’une nouvelle série limitée, la  Spéciale (SPL) équipée de l’option performance de la GLS. Les coloris sont noirs onyx avec des décorations rayées gris argent ou une carrosserie blanc ibiza avec des décorations rayées noires.

Une GL économique est proposée en juillet (moteur 1442Cm3 de 65Ch DIN), un éconoscope à diodes luminescentes indiquant le régime moteur idéal pour réduire la consommation équipe cette fameuse GL. La GLS option performance est remplacée par une version S (moteur 1442Cm3 de 83Ch DIN) arborant une décoration latérale spécifique sur une caisse. Elle est proposée en 4 couleurs : blanc ibiza, rouge vallelunga, noir onyx ou gris futura.

L’année 1981 voit disparaître du catalogue la GL à moteur 1294Cm3 et la S dès le mois de janvier. La GLS a sa puissance augmentée à 83Ch DIN au mois de juillet.

Une version EX (moteur 1442Cm3 de 65Ch DIN) apparaît au catalogue au mois d’octobre. On retrouve les mêmes équipements que sur la GLS, sans le compte-tours électronique à diodes électroluminescentes, mais avec un éconoscope.
Elle bénéficie de ceintures arrières à enrouleur, d’un éclairage de coffre, de poignées de maintien arrière et d’un garnissage des sièges en velours contrairement à la GLS. Talbot Horizon EX

Une série spéciale Ultra est proposée sur la base de la LS avec une peinture grise futura métallisée, des décorations latérales dégradées, des pare-chocs noirs, des jantes en alliage et un garnissage des sièges en drap écossais.
Cette série spéciale sera prolongée en juillet 1982 avec une peinture deux tons gris futura/gris onagre et en juillet 1983 avec une peinture grise futura uniquement.

En mars 1982 une Horizon EX5 est proposée. Elle est identique à la EX mais dispose d’une boite à cinq vitesses, d’une peinture métallisée et de vitres teintées. Une profonde modification de la gamme est envisagée au cours du mois de juillet. Tous les modèles reçoivent un pare-choc noir et un spoiler avant (sauf la LS et la GL pour le spoiler), l’habitabilité aux places arrières est améliorée et le volume du coffre est agrandi par l’ajout d’un bandeau noir au bas de la lunette arrière. On voit disparaître la SX et l’EX5. L’EX reçoit une boite 5 comme la GLS.

Talbot Horizon Premium - 1Une version très haut de gamme est proposée, la Premium avec un moteur 1592Cm3 soit 90Ch à 5400tr/min et à boite cinq vitesses. La Premium a de nombreux équipements : direction assistée, verrouillage centralisé des portes, vitres avants électriques, jantes en alliage et peinture métallisée. Elle est qualifiée par la presse spécialisée « d’Horizon des Horizon ».

Deux Horizon diesel équipées du moteur PSA XUD de 1905Cm3 (65Ch à 4600tr/min) sont proposé, la LD (sur la base de la LS) avec boite 4 ou boite 5 en option, spoiler et direction assistée. Et l’EXD avec boite 5 et l’équipement de l’EX l’exception du compte-tours et du manomètre d’huile.

En juillet 1983 la dernière série limitée de l’Horizon apparaît. Il s’agit de la Sherlock, qui reçoit une peinture métallisée Brun Tibétain et Rouge Plaisir (en 1985), des liserés latéraux, des vitres teintées, une calandre avec des liserés chromés, un spoiler avant et des sièges en tissu écossais.

En juillet 1984, la gamme est remaniée pour un dernier millésime avec la disparition de l’Horizon EX ainsi que de l’Horizon LD et EXD. Ces dernières laissant la place à l’Horizon D. La GL, GLS (proposée en option avec une boite automatique) et la Premium ont des baguettes latérales élargies. L’Horizon tirera sa révérence comme la marque Talbot, quelques temps après. Une page de l’histoire de l’automobile se tourne.

Productions en France:

1977: Chrysler simca Horizon 385
1978: Chrysler Simca Horizon 207 544
1979: Chrysler Simca Horizon 222 296
1980: Simca Horizon 158 809
1981: Horizon 100 372
1982: Horizon 71 339
1983: Horizon 59 063
1984: Horizon 26 554
1985: Horizon 4 637

On notera aussi que l’Horizon eut une carrière américaine lorsque Chrysler récupéra les plans pour les Dodge Omni et Plymouth Horizon.
L’Omni eut aussi droit à une version musclée, revue par Shelby : la Shelby Omni.

Vous aimez ? Partagez !

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

3 commentaires sur “Modèles à la une : Talbot Horizon”

Laisser un commentaire