Grand Format : News d’Anciennes à l’Autodrome Héritage Festival

Ce Week-End, il n’y avait pas que le Grand Prix de l’Age d’Or qui faisait tourner des voitures anciennes sur un circuit mythique français, l’ Autodrome Heritage Festival se déroulait à Montlhéry. Bertrand y était et raconte.

A Montlhéry il y a une histoire qui circule qui veut que le succès des événements se mesure à la file d’attente dans la montée menant au circuit. Dès 9h, les visiteurs y sont bloqués ce qui annonce tout de suite une bonne journée sur le plan de la fréquentation. Dès que l’on rentrait sur le circuit, confirmation, les allées sont bien remplies, les plateaux sont en piste à l’heure H.

Les véhicules anciens de tous types s’exposent

La diversité est de suite repérable sur cet Autodrome Heritage Festival. En entrant on se retrouve avec sur la droite une quinzaine de camions arborant leur plus belle décoration. En face on retrouve une des attractions de la journée, un autocar Citroën U23 de 1947, magnifiquement restauré et piloté par Bernard. Le succès était là, nombre de visiteurs s’y sont pressés.
Ensuite, un superbe camion expo, celui du célèbre Richard le Pompiste qui recrée un atelier des années 40 – 50 et qui est toujours d’humeur pour simuler le plein de votre ancienne avec ses anciennes pompes à essence.
On trouvait ensuite quelques véhicules de secours, mention spéciale à l’Hotchkiss des années 60.

Ensuite, une des autres attractions du Week-End, le regard était attiré par le long fuselage argenté du dernier survivant des monorails. Pour l’anecdote, ce sont deux Cléons de Renault 8 qui servaient à lancer la turbine !

Enfin, une petite bourse était installée. Comme souvent les miniatures étaient reines et il y en avait pour tous les goûts.

Le spectacle est sur la piste de Montlhéry

Après le passage des motos, voilà qu’entrent en piste une vingtaine d’Alpine qui se sont amusées et ont régalé les spectateurs, tant par leur attaque sur l’anneau que par le bruit rauque de leurs moteurs.
Les monoplaces ne sont pas en reste, les Formule Renault à moteur Gordini emmenées par le club des Formules de France forment un beau spectacle.

Ensuite la piste était plus calme, avec l’entrée des Citroën SM, les reines de la route des années 70 et les petites sœurs GS, toutes deux quarantenaires. En plus de ces voitures, des Clio V6 étaient présentes, la diversité on vous dit !
Juste avant la coupure de midi, entrée sur la piste des voitures de compétition. On découvre par exemple la Peugeot 204 Coupe Sport, déjà vue au CILM3 et quelques Jaguar, Volvo et Ford habituées à tourner sur l’anneau.

Le midi, les food trucs sont pris d’assaut et le Citroën Type H du glacier est le bienvenu sous le soleil de plomb.

On a ensuite tout le temps de se balader sur le parking des anciennes pour y admirer quelques pépites, malgré le fait que l’endroit ne soit pas plein. On noter par exemple une Matra René Bonnet Djet V4 rouge de 1964 ou encore une DB Panhard de 1961.

L’après-midi les plateaux sont de nouveau présents sur la piste l’après-midi ce qui permet de bien les voir en piste, les retardataires n’ont pas tout raté.

Pour conclure, un beau succès populaire et une belle fête ouverte à toutes les formes de locomotion.

Pour voir toutes les photos de la journée, cliquez simplement ici.

Vous aimez ? Partagez !

bertrand
photographe/reporter
rédacteur et photographe à news d'anciennes.
Passionné d'histoire et de véhicules anciens, il rejoint la rédaction de news d'anciennes en 2015. Armé de son fidèle Nikon, il écume les rasso et salons pour vous les faire découvrir.

3 commentaires sur “Grand Format : News d’Anciennes à l’Autodrome Héritage Festival

Laisser un commentaire