Grand Format : News d’Anciennes à Dijon pour l’Historic Tour

Tout le week-end de pâques avait lieu à Dijon la première étape de l’Historic Tour 2015. En plus des batailles dans les plateaux, il existe maintenant une bataille entre ces plateaux, pour les titres de champion de France historique des circuits FFSA.

Car c’est la nouveauté principale de cette année 2015, la FFSA lance deux titres officiels de champion de France. L’un est réservé aux pilotes de monoplaces, l’autre aux GTs et Berlines. Pour cette première manche, l’organisation ne s’attendait pas à autant d’inscrits pour cette première édition. Les paddocks sont bien remplis et l’intervalle entre les courses est plutôt serré.

Du spectacle en piste, sur beaucoup de plateaux

Toute une partie du circuit est fermée au public. La partie du double droite de Villeroy n’offre pas beaucoup de visibilité, c’est donc dans le gauche de la bretelle que la plupart des spectateurs se rassemblent. On peut y voir un beau spectacle, les voitures passent vite et beaucoup tentent leur chance au freinage du gauche. Ils ne passent pas toujours, touchent quelques fois mais globalement ça se passe bien.

On a pas pu tout voir, mais globalement, il en ressort une chose : les GTs et Berlines offrent plus de spectacle que les monoplaces. La bagarre en monoplace est réelle mais, soit il y a moins d’erreurs de pilotage, soit les attaques se déroulent plus loin sur le circuit. Bref les plateaux Formule Ford, Formule Renault ou F3 sont beaux à voir, mais le spectacle est ailleurs.
Le trophée Lotus est un peu entre les deux, les écarts se sont très vite faits et la bagarre n’a pas duré.

En fait, c’est dans les deux autres plateaux que nous avons vus qu’il y a eu le plus de bagarre (on est pas resté assez pour les Sport Protos et les Saloon Cars qui apparemment étaient eux aussi impressionnants).
Le challenge ASAVE GT Tourisme, où l’on retrouvait notamment une voiture connue, celle de Morrissette Racing, mais aussi un peu de tout. Le plateau était varié et allait de la Porsche 911 à la Ford Escort en passant par les Chevrolet Corvette ou Alfa Romeo GT Junior. Le spectacle était bien au rendez-vous dans cette manche, avec dépassements osés, touchettes et quelques abandons. On notera par exemple le bris d’un moteur Porsche qui a laissé une belle traînée d’huile sur la piste. Résultat : des têtes à queue et une course terminée sous safety car pour nettoyer la piste.

Autre plateau spéctaculaire : le HTCC Groupe 1. Un plateau de voitures de tourisme où étaient réunies de nombreuses BMW, Peugeot 505, Volkswagen Golf et Sirrocco, des Ford, Opel, là aussi quelques Alfa Romeo et une Simca 1000 Rallye !
Le spectacle était bien là, et même si une voiture a fini dans le bac à gravier et une autre a serré son moteur juste devant nous, le plateau était si gros qu’il était rare de ne pas avoir de voitures sous les yeux.

Les derniers plateaux devaient aussi être sympa, mais on ne les a pas vus.
Pour le reste de nos photos du week-end, cliquez ici. Et pour l’article de Morrissette Racing, cliquez ici.

Les résultats des monoplaces et prototypes à Dijon

C’était la première manche donc les résultats sont déjà importants.

Dans le Trophée F3 Classic, la victoire de la première course, disputée Samedi sous la pluie, revient à David Caussanel sur Brabham BT41 Ford. Il devance Eric Martin sur Martini Mk 39 Alfa de 2.170 secondes et une autre Martini Mk 39 Alfa, celle de Nelson Lukes, de 24.26 secondes.
Lors de la seconde course, disputée Dimanche, Caussanel ne fait pas mieux que 4e. C’est Valerio Leone sur March 783 Toyota qui l’emporte devant Nelson Lukes et Ian Jacobs sur une Ralt RT3 VW.

En Challenge Formula Ford Historic, le week-end est dominé par François Belle sur une Lola T 540 E. Il gagne le samedi devant Didier Colombat sur Van Diemen RF 80 et Xavier Michel sur une Van Diemen RF 80.
Dimanche, Belle s’impose devant Stéphane Brunetti sur une Van Diemen RF 79 et Didier Colombat.

En Formule Renault Classic, Matthieu Chateaux gagne le Samedi sur une Martini Mk 38 devant Lionel Robert sur Martini Mk 44 et Thierry Auvray sur une Martini Mk 65.
Le Dimanche, les têtes aux avant poste ne changent pas énormément, on retrouve Lionel Robert en vainqueur, Matthieu Chateaux deuxième et Charles Gerbout sur une Swift RF 90.

Le Trophée Formule Ford Kent a vu des podiums assez monomarque : uniquement du Van Diemen. On a vu Nicolas Beloou l’emporter le Samedi devant Arnaud Dousse et Hugo Carini. Le Dimanche on retrouve les mêmes dans un autre ordre, Carini devant Beloou et Dousse.

Le Trophée Lotus (+ une Austin Healey) a vu la victoire de Xavier Jacquet sur Lotus Seven, devant Tournet et Christian Odin, eux aussi sur Lotus Sevent, lors de la première course. La seconde a été remportée par Tournet devant Florent Cazalot et Alain Szyndelman.

Enfin la SportProtosCup dont c’étaient les grands débuts ce Dimanche. La première course a vu la victoire de Frank Metzger sur une Grac MT14B devant Josserand De Murard sur une Grac MT14S et « Nelson » sur une March 81S.
La seconde course a été remportée par Gérard Cuynet sur TIGA GC289/373 Ford, devant De Murard et « Nelson ».

Résultats en GTs et Berlines

On commence par le Challenge GT/Tourisme ASAVE. La course du Samedi a eu lieu sous la pluie. C’est Didier Gruau qui l’emporte sur Porsche 911 2.8L RSR devant Claude Boissy sur Ford Escort RS 2000 et Alain Pages sur Porsche 911 Turbo 3.3L.
La course du Dimanche a été bien animée et les deux Porsche ont abandonné. La course revient à Claude Boissy devant José Beltramelli sur sa Corvette C2 et Guillaume Colinet sur son Alfa Roméo 2000 Gr. 2

Ensuite le plateau HTCC / Le Groupe 1 avec des voitures de tourisme. La victoire du Samedi revient à Frank Cabarrou sur BMW 323 I devant Tony Deschamps sur BMW 30 CSI et Pierre-François Clot sur Ford Escort RS 2000.
Le Dimanche, la victoire revient Pierre-François Clot devant Jean-Louis Desparbes sur Peugeot 505 Turbo et Didier Gruau sur Vauxhall Magnum.

Dans le plateau GT Classics, la première course revient à Frank Morel sur une Porsche 993 GT2, devant Pierre-Louis Carpene sur une Viper GTS-R et Benoît Romac sur Porsche 993 RSR.
La seconde course est remportée par le même Frank Morel, qui devance cette fois Benoît Romac et Patrick Bourguignon sur BMW Z3.

En Saloon Cars, on retrouve Gilles Ceron en vainqueur sur sa Chevrolet Monza, devant Alain Derognat sur BMW 323 I E30 et Christophe Terriou sur une Porsche 911 RS.
La seconde course voit aussi la victoire de Ceron devant Terriou et Patrick Delanoy sur Porsche 964.

Enfin le trophée Maxi 1000 où les Mini Cooper sont à leur avantage. La victoire de la première course est au crédit de Lionel Couche sur Mini Cooper devant Michel Frenoy sur une autre Mini et Jean-François Besson sur une Alpine A110.

La seconde course va tourner à l’avantage de Frenoy qui devance Besson et Couche.

La prochaine manche aura lieu les 2 et 3 Mai au Castellet.

Photos : News d’Anciennes et Morrissette Racing

Vous aimez ? Partagez !

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

4 commentaires sur “Grand Format : News d’Anciennes à Dijon pour l’Historic Tour”

Laisser un commentaire