Scottsdale : résultats de Gooding & Co et Barrett-Jackson

On a déjà passé en revue les résultats de la semaine passée à Scottsdale pour RM Auctions et Bonhams, maintenant au tour de deux sociétés moins connues en Europe, mais qui ont pour autant réalisé de belles ventes.

On commence par Gooding & Co qui présentait de superbes voitures. Ils réalisent la troisième meilleure vente de la semaine, la troisième Ferrari aussi.
C’est ici une 250 GT LWB California Spyder de 1959 qui a été adjugée pour 7.7 millions de dollars.
Deuxième de la vente, une Ferrari 400 Superamerica de 1962 vendue 4.07 millions de dollars.
Troisième, une Ferrari 330 GTS de 1968 vendue 2.42 millions de dollars.
Suit une Ferrari 250 GT Lusso de 1963 vendue 1.925 millions. Ensuite trois allemandes, une Porsche 906 Carrera 6 de 1966 vendue 1.98 millions de dollars,  une BMW 507 Serie II de 1959 adjugée 1.815 millions et une Porsche 959 Sport de 1988 vendue 1.705 millions.
Retour chez avec une Ferrari 275 GTS vendue 1.595 millions, une Mercedes-Benz 300 SL Roadster à 1.567M$, suivie d’une Shelby 289 Cobra de 1964 partie pour 1.155 millions, une Lamborghini Miura Miura P400 S au même prix pour la dernière « millionnaire ».
Les résultats complets sont visible ici.

Ensuite parlons de Barrett-Jackson qui présentait le plus gros catalogue avec rien de moins que les 1600 voitures dont l’énorme collection de Ron Pratt.
On compte trois prix remarquables. Tout d’abord la Shelby Cobra 427 Super Snake de 1966 qui a même remporté la 4e place dans le Top 10 de la semaine avec 5.1 millions de dollars.
Suivent ensuite deux raretés puisque ce sont des concepts cars uniques. Tout d’abord le Futurliner Parade of Progress Tour Bus présenté par la GM en 1950 qui s’est vendu 4 millions de dollars, puis la Pontiac Bonneville Special Motorama Concept de 1954 adjugée pour 3.3 millions de dollars.
A noter que beaucoup de lots (dont le Futurliner) ont été vendus au profit d’oeuvres pour ramener au total 8.750.000 dollars.

Photos : Gooding & Co / Barrett Jackson

Vous aimez ? Partagez !

Une réflexion au sujet de « Scottsdale : résultats de Gooding & Co et Barrett-Jackson »

Laisser un commentaire