Modèles à la Une : Les gloires du Rallye : Renault 5 Turbo

Aujourd’hui on revient sur une gloire du rallye plutôt connue : la Renault 5 Turbo, évolution ultime de la populaire Renault 5, voiture la plus vendue en France de 1974 à 1983 !

Les Grandes Heures Automobiles IMG_1346Présentée en 1980 au salon de l’auto de Paris, la Renault 5 turbo a très vite marquée les esprits ! Très loin du reste de la gamme Renault 5, la turbo surprend tant par son look de bodybuilder que par son architecture à moteur central arrière.

La caisse est pourtant la même que pour les Renault 5 « classique » mais modifiée par l’usine Alpine de Dieppe. Elle y reçoit des éléments en aluminium, plus léger et se voit greffer son moteur à l’arrière contrairement aux autres versions de R5. Le train avant est dérivé des Renault 5 Alpine et le train arrière provient en partie de l’Alpine A310.

Une fois sortie de l’usine, la turbo n’a plus rien à voir avec le reste de la gamme R5. Son moteur, le petit cléon fonte de la Renault 5 Alpine, reçoit un turbocompresseur Garrett T3 et voit sa puissance passé à 160ch ! Pas mal pour le 4 cylindres 8 soupapes de 1397 cm3. La première génération sera produite à 1690 exemplaires et disponible en 2 couleurs uniquement : le rouge grenade et le bleu olympe. La deuxième génération, la Turbo 2 sera produite à 3167 exemplaires.

En résumé, la Renault 5 Turbo c’est : une carrosserie bicorps, un châssis monocoque, une transmission aux roues arrières et un moteur turbo en position centrale arrière. Forte de ses 160ch et de ses 970kg, la bombinette abat le 0 à 100km/h en seulement 6,9s ! Mais la Turbo n’a pas été développé pour la route, mais bel et bien pour la course, on notera 3 versions différentes : deux versions compétitions/clients et une versions usine.

La type « Cévennes », commercialisée à 20 exemplaires en 1981, est ainsi baptisée pour célébrer la deuxième place de Jean Ragnotti en 1980 dans ce rallye. Homologuée pour le Groupe 4, la bête est allégée, renforcée et sa puissance passe à 185ch !

La type « Tour de Corse », commercialisée depuis 1982 à 20 exemplaires, répond à la nouvelle réglementation Groupe B. Sa puissance passe maintenant entre 240ch et 285ch selon les kits d’équipements et jusqu’à 320ch pour la version usine ! Avec un poids de 930kg, la Renault 5 Turbo Tour de Corse devient redoutable sur l’asphalte.

Pour rivaliser avec les quatre roues motrices, intouchables en Groupe B, Renault décide de faire évoluer la Turbo vers une version Maxi Turbo 5 afin de développer la deux roues motrices la plus rapide sur l’asphalte, seule surface ou les deux roues motrices et quatre roues motrices sont à armes égales.

Son poids passe à 905kg, le moteur voit sa cylindré augmentée à 1537cm3 et la puissance poussée à 350ch ! Malgré ses caractéristiques impressionnantes, la Renault 5 Turbo ne pourra rivaliser avec la concurrence à transmission intégrale en championnat du monde des rallyes…

 

Vous aimez ? Partagez !