Modèles à la Une : la Lamborghini Miura

En 1963, Ferruccio Lamborghini, industriel ayant fait fortune dans la production de tracteurs et fidèle client Ferrari veut relever un défi. Ami d’Enzo Ferrari, ils n’arrivent pas à se mettre d’accord lorsque Ferruccio affirme que tout le monde pourrait construire des voitures aussi exceptionnelles que celles au cheval cabré.

Le premier modèle de la gamme, présenté à Genève en 1963,  la 350 GT est une bonne voiture avec un V12 Bizzarini monté à l’avant et produite à seulement 412 exemplaires. La voiture bien que classique dans sa conception moteur avant – propulsion est plus puissante qu’une Ferrari et ses trains roulants sont bien plus modernes.

P1060326_resultatDeux ans plus tard, Lamborghini crée une nouvelle fois la sensation avec la présentation du châssis de la Lamborghini Miura P400, vraie nouveauté dans le monde des voitures de série. La voiture adopte en effet un V12 en position centrale arrière quand Ferrari n’utilise cette architecture que dans ses voitures de courses. Le moteur de 3929 cm³ développe 350 ch à 7000 tr/min, comporte 2 arbres à cames en tête par rangée de cylindre et 4 carburateurs triple corps. Il est couplé à une boîte 5 vitesses. C’est plus que la F1 championne du monde et plus que la Ferrari 275 GTB et ses 280 ch.
Les suspensions avant et arrière font appel à des triangles superposés et les 4 roues sont équipées de freins à disques, autre solution surtout vue en course.

P1070587_resultatLe style n’est superbe apparaît en 1966 , toujours à Genève, la superbe voiture est dessinée par Gandini alors employé de la maison Bertone*. Le poids total annoncé sous la tonne au moment de la présentation évolue réellement autour de ladite tonne à cause de l’emploi de tôles plus épaisses pour palier à un petit manque de rigidité.

Les performances du premier modèle sont déjà impressionnantes avec un 0 à 100 en 6.7s et la vitesse de pointe est annoncée pour 280 km/h.

Ce modèle Lamporghini Miura P400 est rentré en production le 20 avril 1966 et sera produit jusqu’au 31 décembre 1968 à 474 exemplaires.

Cette même année 1968, Lamborghini lance en production, le 12 décembre, la Miura P400 S. Le moteur évolue et atteint les 370 ch à 7700 tr/min. Le 0 à 100 passe à 5.6s. Jusqu’au 12 Mars 1972, Lamborghini produira 140 exemplaires de ce modèle.

P400 SVL’évolution suivante apparaît en production le 6 Avril 1971. C’est l’évolution ultime de la voiture. Les voies sont élargies pour permettre le montage de roues de 9 pouces. Le moteur développe ici 385 ch et le 0 à 100 passe à 5.5s quand la vitesse de pointe est chronométrée à 288 km/h. Elle sera produite jusqu’en octobre 1973 à 150 exemplaires.

On notera par ailleurs la production de 6 modèles SVJ de développement pour Bob Wallace, le pilote et la production de 2 Spider, un par Lambomotor AG et un autre directement issu de la maison Bertone.

La Lamborghini Miura est désormais un des modèles les plus recherchés et atteint donc des sommets lors des ventes aux enchères.

*Guigiaro aurait été le père des premiers dessins. Il était nouvellement arrivé chez Bertone mais de toute façon c’est bien Gandini qui a achevé le dessin.

Lamborghini_miura_svj_spider_4808 P1060559_resultat

Vous aimez ? Partagez !

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !